La renouée du japon

Malgré des propriétés médicinales et alimentaires intéressantes, elle est considérée comme faisant partie des espèces dites invasives.


Cependant voici un beau plaidoyer pour la reconsidération de cette plante, somme toute pas plus invasive que la fougère, mais pourvue de bien d’autres vertus… (plus d’infos sur le même site)

Après l’avoir cuite à la vapeur (très peu de temps suffit), je l’ai accommodée en gratin. Son goût est agréablement acidulé, comparable à l’oseille.

Feuilles de renouée farcies façon dolmas, à suivre…

🙂

 

 

Publicités

A propos Gen.G

Franchement Comtoise et curieuse de Nature
Cet article a été publié dans Récoltes sauvages, Recettes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s