Choucroute & Cie…

10 g de sel marin naturel pour 1 kg de chou ou de tout autre légume-racine.
→ des bocaux à fermeture mécanique et joint caoutchouc.

1. Carotte, radis noir,  céleri rave, zeste et jus d’orange  // 2. chou, cumin

• Râper à la mandoline ou détailler finement au couteau.
• Bien mélanger les légumes râpés et le sel. Éventuellement y ajouter des condiments selon affinités (cumin, zeste d’agrume, gingembre râpé…)
• Lorsque l’amalgame devient humide sous l’effet du sel, mettre en bocal par petites portions et bien tasser au fur et à mesure.
• Terminer avec un couvercle fait d’une feuille de chou entière préalablement réservée.
• Fermer hermétiquement en prenant soin de bien nettoyer les bords du bocal et de son couvercle.

Poser sur une assiette dans un coin de la cuisine et attendre…
Au bout de quelques jours, la fermentation va provoquer un dégagement de gaz qui va fuiter au niveau du joint, et probablement un écoulement d’écume (d’où l’utilité de l’assiette).
Au bout d’une semaine, remiser en cave ou dans une pièce fraîche, puis laissez maturer encore un mois avant de consommer, en crudités de préférence…  🙂

Publicités

A propos Gen.G

Franchement Comtoise et curieuse de Nature
Cet article a été publié dans Bio, Consommer autrement, Recettes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Choucroute & Cie…

  1. Elgocho dit :

    Est-il nécessaire que le bocal soit stérilisé avant l’opération ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s