Remplissage et fréquence…

Les deux bacs ont la même contenance : 120 litres pour un foyer de deux personnes.

perso    voisin

L’un d’eux est relevé tous les mois. Il déborde souvent…
L’autre c’est le mien.

240pour2Aujourd’hui dans ma rue, la plupart des bacs présentés ont la gueule ouverte sur un sac poubelle en trop.

← Voilà même un bac deux fois plus grand (pour deux) qui chaque mois déborde allègrement… Pas certaine qu’ils trient pour recycler… 😦

Le règlement communautaire stipule cependant que les bacs qui débordent ne seront pas collectés… sanction qui n’arrive pourtant jamais !

Il me semble néanmoins que ce serait un bon moyen pour inciter les usagers à être plus attentifs à leur mode de consommation… Je ne pense pas que l’effort demandé soit trop difficile à mettre en œuvre, ni qu’il  générerait plus d’incivilités par négligence…

Par contre, ce qui me dérange beaucoup, c’est que la même grille tarifaire est appliquée à ceux qui sont respectueux et ceux qui s’en moquent éperdument…

Est-ce qu’un accompagnement plus individualisé pourrait faire évoluer les consciences ?

Publicités

A propos Gen.G

Franchement Comtoise et curieuse de Nature
Cet article a été publié dans Réduction des déchets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Remplissage et fréquence…

  1. Elgocho dit :

    L’amende pour dépassement risque d’amener des décharges sauvages. L’autre aspect, c’est qu’une amende est aussi parfois une autorisation à continuer (puisque tu paies). Un peu comme le stationnement sauvage, on voit plus de grosses voitures que de petites voitures sur les trottoirs, pourtant, il n’y a jamais de PV. Les petites voitures ne le savent sans doute pas…
    La pédagogie pourrait passer par une visite de l’entreprise de collecte (il y en a tous les mois dans ma ville) ou d’incinération, c’est une façon comme une autre de découvrir ces questions. Montrer qu’à la fin du cycle, il reste un déchet ultime qu’on tartine comme on peut où il y a de la place…
    Selon la taille de la ville (village ?), le maire pourrait laisser dans les boîtes aux lettre un questionnaire pour demander aux gens ce que la Ville peut faire pour inciter à réduire les déchets. Ça forcerait ainsi les gens à se poser la question une fois (même s’ils ne rendent pas le questionnaire).

    J'aime

    • Gen.G dit :

      Je pense que la pédagogie est effectivement le premier et meilleur outil. La mairie fait ce qu’elle peut à ce niveau, et j’y contribue régulièrement. Mais, nous en discutions hier, ça ne semble hélas pas avoir de portée sur ceux qu’on voudrait toucher en particulier… Les invitations régulières à diverses activités ne touchent que 1% de la population.
      Il arrive un moment où, à force de ne rien voir bouger, on arrive à désespérer. Par contre, il n’y a jamais de rappel direct ni de sanction (pourtant promise) appliquée en cas de comportement qui dépasse les limites fixées. Les adultes réagissent comme les enfants : ils testent, et si ça passe pourquoi faire des efforts pour rentrer dans les règles… Ça finit par devenir normal, comme les voitures stationnées sur les trottoirs. Je ne suis pas persuadée, qu’après des avertissements individualisés, une application du règlement plus stricte générerait forcément plus d’incivilité…
      Hier j’ai compulsé le règlement des OM de notre nouvelle comcom. Un conseiller tri-prévention et un agent de police intercommunal sont à notre disposition. Nous n’avions pas ces services dans notre ancienne comcom.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s