Pour avoir la patate ?

 

Ok, la technique est sans doute remarquable… mais qu’est-ce qu’il peut bien y avoir dans les réservoirs à l’avant du tracteur ? ( ↓ là c’est en France)

plantation pdt industEt que penser de ces paysages qui n’en sont plus ?
Pas un arbre, pas une haie, pas une herbe folle, aucun signe de vie animale non plus…
Terre sans humus, consciencieusement nettoyée de sa pédofaune, de ses bactéries et mycélium.
À perte de vue, des terres mortes qu’on stérile d’abord à grand renfort de « -cides » (prenez donc conscience que ces suffixes sont annonciateurs de destruction de la vie), avant de les « fertiliser » avec de supers produits de synthèse qui sont censés apporter les nutriments nécessaires à croissance de la pauv’ patate  (en biochimie, l’addition des parties n’est jamais égale au tout originel, la biodisponibilité n’étant pas optimum avec les produits de synthèse).

Sérieusement, vous en mangez encore des pommes de terre issues de l’agriculture « conventionnelle » (chimique) ?
Moi non.

nid à patatesUn nid à patates dans mon jardin…  🙂

 

Publicités

A propos Gen.G

Franchement Comtoise et curieuse de Nature
Cet article a été publié dans Agriculture, Jardin. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s