Vers la simplicité volontaire (5)

Diminuer ses déchets

Les emballages perdus et autres objets à usage unique constituent une grande part du contenu de nos poubelles. Cependant, peut-on encore faire comme si on ignorait que notre production de déchets générait tant de dégâts environnementaux et de surcoûts économiques, de l’extraction des matières premières à leur élimination en fin de vie ?

Pour toutes ces raisons primaires et mais aussi parce que ces déchets que nous générons sans y penser ont un réel impact sur notre budget, il est logique, évident, nécessaire d’y prêter une attention particulière.

logo_reducIl est manifeste qu’en consommant autrement, c’est à dire en se fournissant au plus proche des producteurs locaux et chez les petits commerçants plutôt qu’au supermarché où l’emballage et le sur-emballage sont rois, il est facile de réduire notablement la quantité de déchets produite.

Chacun de nous produit 590 kg de déchets par an qui se retrouvent dans nos poubelles et conteneurs de tri (365 kg) et dans les déchèteries (225 kg). C’est deux fois plus qu’il y a 40 ans. (source ADEME)

Je n’ai pas pu trouver d’informations récentes (ou datées) et suffisamment précises sur le coût des emballages des produits que nous consommons quotidiennement, mais globalement, dans le secteur de l’alimentaire, l’emballage représenterait de 15 à 20% du prix du produit acheté 1.

Mes solutions :
•   Éviter les supermarchés et les produits conditionnés et sur-emballés,
•  Au pire, faire le choix de l’emballage le moins polluant (extraction / ressource renouvelable + transformation + possibilité de recyclage optimum)
•   Acheter autant que possible les produits frais au détail, l’épicerie sèche en vrac,
•   Apporter mes propres contenants, le but étant de rapporter le moins possible d’emballages jetables à la maison… Certains commerçants m’accordent quelques centimes de rabais pour les papiers et sachets non délivrés.
•   …

Le « meilleur » déchet, c’est celui qu’on ne produit pas !

Le « défi zéro déchet » est bien le reflet de ce que je recherche en qualité de vie aujourd’hui. Ce n’est pas une contrainte. C’est un jeu sérieux qui participe à donner du sens à la vie dans une société gravement polluée par la recherche illusoire croissance… Une manière de refuser cette course à l’échalote suicidaire.  🙂


Guides et infos pour réduire ses déchets :
•  Réduire ses déchets et bien les jeter (guide pratique ADEME)
•  Bien acheter et s’équiper (ADEME)
•  Réduire mes déchets, une nécessité (ADEME)
•  Je limite les emballages (ADEME)
•  1 Halte au suremballage ! ou comment faire maigrir sa poubelle – (Ecoconso, en Belgique)

 

Publicités

A propos Gen.G

Franchement Comtoise et curieuse de Nature
Cet article a été publié dans Consommer autrement, Réduction des déchets, Simplicité volontaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s