Au bord de la route…

A chaque fois que j’emprunte la D 121 qui conduit à St-Hippolyte, je peste contre les films plastique, canettes et bouteilles qui jonchent les bas-côtés, jetés par les fenêtres des voitures.
Je ne sais pas quelle est la fréquence de passage théorique de la DDT pour ce service de nettoyage des bords de route, mais ça fait des mois que je vois le même sachet plastique accroché à un arbre…
Je m’arrête de temps à autre pour en ramasser quelques détritus parmi les plus visibles, mais je m’étais aussi promise d’arpenter un jour le talus pour une récolte complète.

Aujourd’hui je n’ai parcouru que 1500 m, car le sac que j’avais emporté pour recueillir les déchets (lui-même ramassé au bord d’un champ) était plus que plein quand je suis arrivée au carrefour de la route de la Forêt… et je n’ai glané que d’un côté de la route !

Au virage avant le stade, j’ai ramassé un sac poubelle noué, que vu la consistance et le poids, j’ai supposé contenir des couches de bébé…


Bilan : 6,7 kg de déchets, dont

  • 0115 bouteilles de bière en verre,
  • 7 bouteilles en plastique,
  • 11 canettes métalliques,
  • bouchons et capsules,
  • une vingtaine de sachets d’emballage divers,
  • petits emballages de gâteaux et papiers de bonbons, bâtons de sucettes,
  • une demi-douzaine de paquets de cigarettes vides, des mégots,
  • déchets de plastique variés (routiers ou ménagers selon le lieu de collecte)
  • Un manche à balai en métal plastifié

03

Et dans le sac poubelle ?
Eh non, ce n’étaient pas des couches, mais une dépouille de lapin et de la cendre !


J’ai déposé les bouteilles verre et plastique dans les bacs de recyclage appropriés, collecté les canettes métalliques pour le ferrailleur, et proposerai le tout-venant des déchets non recyclables au service qui convient (mairie, département ?)

Je n’ai trouvé que peu d’infos sur le tonnage de déchets collectés le long des routes :
– En 2009, une cinquantaine d’agriculteurs du Loiret a collecté une tonne de détritus sur 100 km de routes.
– En 2012, en trois semaines de nettoyage, les agents de la DDT du Jura ont ramassé 62 tonnes de déchets jetés au bord des routes jurassiennes par les automobilistes.


 DDT : Direction départementale des territoires (et non DichloroDiphénylTrichloroéthane !)

Advertisements

A propos Gen.G

Franchement Comtoise et curieuse de Nature
Cet article, publié dans Déchets, Incivilité, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Au bord de la route…

  1. Mireille dit :

    Pfffffffff!!!!!
    ça me fait penser à ce que nous faisons quand nous allons à la plage, au bord d’un de nos beaux lacs!
    Nous commençons par faire le ménage avant de nous installer….Alors qu’il y a des poubelles à peu près partout, les gens jettent n’importe quoi n’importe où..
    Et que dire de ce qu’on voit en contrebas de chaque belvédère !!!! mais là, c’est inaccessible….

    J'aime

  2. Odette dit :

    Ohlalalalala… c’est déprimant de voir cela…
    Je voulais laisser un commentaire pour partager ce que tu as du ressentir face à cette quantité de déchets sauvages. J’ai eu une grosse prise de conscience vis à vis de ces déchets-là moi aussi alors que je me suis engagée dans une démarche zéro déchet dans ma propre maison depuis un an…
    Je marche beaucoup et je vois tellement de déchets qu’à moi toute seule 1.Se serait impossible de tout ramasser partout, 2. N’est-ce pas un supplice de Tantale ?
    C’est terriblement frustrant… et presque mes proches me reprochent de vouloir ramasser quand je suis avec eux… : « on ne peut pas changer le monde » « on n’est pas superhéro… » etc…
    Que faire ? Si tout le monde prenait à cœur de ramasser ne serait-ce qu’un seul déchet chaque jour, on n’en jetterait plus du tout … non?
    Ramasser seule ne me paraît pas être vraiment « LA » solution même si c’est formidable qu’on prenne ce temps là … parce que ça ne règle pas le problème à la source…
    Mais que faire ?
    Je suis à la recherche de solutions et je réfléchis aujourd’hui à une manière de développer quelque chose autour de battues régulières pour ramasser les déchets sauvages et réaliser des campagnes de sensibilisation qui pourraient s’appliquer et se mettre en place dans chaque communes…
    Tout cela n’est qu’en projet mais c’est ensemble qu’on pourra parvenir à rendre le monde un peu meilleur…
    Je viens de découvrir ton blog grâce au forum zéro déchet, mais je vais suivre avec attention ton cheminement !

    J'aime

    • Gen.G dit :

      Tout à fait d’accord avec l’idée que ramasser un déchet par jour amènerait un jour à ne plus en jeter… si c’était réellement applicable à tous… Il est reconnu qu’en endroit propre est moins facilement souillé par l’incivilité qu’un endroit sale. Donc il faut continuer à nettoyer. C’est ce que je fais quasiment au quotidien, je crois depuis toujours. Personne ne m’a jamais fait de réflexion sur l’inutilité du geste. Je fais ma part, à eux de la faire aussi. Ça montre le chemin…
      Quant à mon action du printemps dernier, rassure-toi, je ne l’ai pas faite juste pour ma satisfaction personnelle : c’était bien dans le but de le partager, et ça l’a été sur le bulletin municipal. Un copier-coller de mon article de blog. Avec en prime un rappel des matériaux recyclables et compostables.
      Cette année ils auront droit à mon expérience de poubelle annuelle et une invitation à un atelier-débat au village. J’ai aussi demandé que la mairie invite tous les citoyens au ramassage de printemps. Ce ne s’était jamais fait auparavant car étrangement ce ne sont que les conseillers municipaux qui le font (et encore, il y en a pas mal qui se défilent !). Et à ce que ça ne soit pas qu’une seule fois par an, pour que cette action ait plus de visibilité.
      Je fais aussi partie d’une association locale de protection de l’environnement : nous répertorions les décharges sauvages, et à la demande nous faisons des opérations de nettoyage.
      Il y a du pain sur la planche pour les convaincus acharnés… Courage Odette, ce qu’on fait chacun à notre échelle est déjà énorme quand on cumule toutes nos actions. Continuons ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s